Katanga: Kyungu wa Kumwanza appelle les bantous et pygmées à la cohabitation pacifique

Kyungu wa Kumwanza

Le  président  de l’assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, a appelé samedi 9 août les  communautés bantoues  et pygmées vivant  dans le Nord de cette province à la cohabitation pacifique. Il a déploré les actes  de violences  inter ethniques  enregistrés dans cette partie du Katanga, invitant le gouvernement  de la République à diligenter  une  enquête afin  de punir  tous ceux qui encouragent ce conflit interethnique.

Intervenant sur Radio Okapi,  Kyungu wa Kumwanza a demandé invite aux bantous et pygmées du Nord du Katanga à enterrer la hache  de  la guerre et  s’unir pour le développement de leur contrées:

«Je lance un appel de paix, d’entente et de fraternité […] On commence à se mettre des couteaux dans le corps… Même ceux qui m’écoutent doivent tout faire pour faire comprendre à leurs enfants que de telles méthodes sont à bannir

Le gouvernement pendra des dispositions pour mettre fin à cette situation et «punir ceux qu’il faut punir», a annoncé Gabriel Kyungu wa Kumwanza, ajoutant qu’à la rentrée parlementaire, une délégation de l’assemblée provinciale serait dépêchée à Kalemie, Nyunzu et Manono pour chercher à comprendre le nœud du problème qui oppose les deux communautés.

Ecoutez-le :

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Les affrontements entre les membres de ces deux communautés font régulièrement des victimes dans cette partie de la province et des milliers de déplacés. Par exemple, environ 800 pygmées avaient abandonné à la mi-juillet leurs localités pour se réfugier à Kabalo-centre, à plus de 1000 km de Lubumbashi. Ils fuyaient les attaques attribuées à une milice de jeunes bantous qui brûlaient leurs habitations.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner