Goma: le journaliste Magloire Paluku échappe à une tentative d’assassinat

Directeur de la Radio Kivu 1, Magloire Paluku Kavungha/ Ph. Droits Tiers.

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), section du Nord-Kivu, appelle les autorités provinciales à sécuriser le journaliste Magloire Paluku Kavungha. Ce syndicat de la presse congolaise a lancé cet appel au lendemain d’une tentative d’assassinat sur le directeur de Radio Kivu 1, émettant depuis Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Selon l’UNPC, les 9 et 10 août derniers, des hommes armés se sont introduits dans la résidence de Magloire Paluku dans l’intention de l’assassiner. Le journaliste na eu la vie sauve que grâce à l’intervention de ses voisins.

Ces hommes armés se sont échappés, laissant tomber derrière eux une cartouche éjectée d’une arme qu’ils portaient.

«Notre confrère Magloire Paluku, qui est journaliste d’abord, a été, selon ses dires et ses déclarations, l’objet d’une tentative d’assassinat. Parce qu’il nous a dit que c’était la sixième fois. Un moment donné, il nous disait que ça serait lié à ses reportages en rapport avec tous les événements qui se sont passés récemment dans notre province», a indiqué le président de l’UNPC au Nord-Kivu, Lukeka Bin Miya.

Il a également demandé que la station de Radio Kivu 1 soit sécurisée. La province du Nord-Kivu dans l’est de la RDC est le théâtre d’une insécurité persistante depuis plus de deux décennies. La Mission de l’Onu pour la stabilisation (Monusco) appuie le gouvernement congolais dans ses efforts de pacifier cette partie du pays où plusieurs journalistes sont tombés sous les balles des hommes armés ces dernières années.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner