Katanga : l’armée prend le contrôle du quartier général du chef milicien Gédéon

Procès de Gedeon Kyungu, seigneur de guerre, Lubumbashi, 2008,RDC

L’armée indique avoir pris le contrôle du quartier général du chef de guerre Gédéon Mutanda à Kibawa dans le Nord du Katanga. Le commandant de la 61e brigade des Forces armées de la RDC (FARDC), Colonel Stanislas Kabezya, qui livre cette information indique que l’armée a pris possession dimanche du fief de ce chef milicien après une attaque lancée le même jour. Le chef milicien a réussi à s’échapper.

L’attaque de l’armée contre le quartier général de Gédéon a eu lieu dimanche 17 août vers onze heures locales. Le commandant de la 61e brigade des FARDC indique que les affrontements entre les militaires et les éléments de la garde rapprochée du chef milicien ont duré une heure et demie.

Le colonel Stanislas Kabezya affirme que certains effets personnels de Gédéon ainsi que des armes ont été récupérées au cours de cette opération.

« Du côté du Triangle de la mort qui englobe Manono,  Moba et Pweto, nos hommes sont bien arrivés à Kibawa. Gédéon a réussi à s’échapper. Nous avons récupéré quatre armes AK 47, une arme Rpg7 et le drapeau du Katanga », explique l’officier de l’armée.

Le commandant de la 61e brigade des FARDC affirme être déterminé à rétablir la paix dans cette partie du Katanga, en proie à l’activisme des miliciens.

Le même officier de l’armée ajoute que d’autres opérations militaires sont menées actuellement toujours au Nord du Katanga contre les miliciens Maï-Maï Yakutumba.

« Au Nord de Kalemie, nos hommes pourchassent les groupes de Yakutumba et continuent de récupérer les villages passés sous leur contrôle. Le bilan des opérations, vous l’aurez à la fin », indique le colonel Stanislas Kabezya.

Les combattants du chef milicien Gédéon sont accusés de nombreuses exactions contre les populations civiles dans les territoires de Mitwaba, Manono et Pweto. Il a déclaré en juin dernier qu’il pourrait se rendre à la Monusco si celle-ci était présente à Mitwaba ou à Pweto.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner