Sud-Kivu: les motos interdites de circuler après 20h à Misisi

Les routes de Kinshasa n’ont pas des voies spécifiques pour les motos. Motards et conducteurs des autres véhicules roulent sur les mêmes voies. Les passagers des motos n’hésitent pas à décrocher leurs téléphones pendant qu’ils roulent.

Le conseil de sécurité du secteur de Gandja a interdit, depuis trois jours, la circulation des motos au-delà de 20 heures locales à Misisi, un carré minier situé à environ 120 km au sud de Baraka, dans la province du Sud-Kivu. Le fonctionnement des bars au delà de 23 heures locales est également interdit, a indiqué mardi 19 août à Baraka le chef de ce secteur, Mapangwa Kabiona, à la presse locale. Selon lui, la mesure vise le renforcement de  la sécurité dans cette contrée en proie aux bandits armés.

La décision d’interdire la circulation des motos au-delà de 20heures et le fonctionnement des bars après 23 heures intervient après plusieurs assassinats signalés dans ce village et ses environs. Selon des sources locales, plus de vingt cas de banditisme ont été enregistrés depuis plus d’un mois.

Le cas le plus récent remonte à il y a quatre jours. Deux opérateurs économiques ont été tués ; l’un à Misisi et l’autre à Lubichako à moins de 10 km de Misisi.

Selon le chef de secteur de Gandja, les bandits utilisent les motos pour opérer la nuit. En outre, à cause du bruit de musique produits par les bars, les services de sécurité n’entendent pas les cris des victimes, a-t-il poursuivi.

Cette décision a été saluée par les services de sécurité et la société civile locale. Elle permettra aux forces de sécurité de bien organiser des patrouilles nocturnes pour attraper ces bandits armés, a estimé le président de la société civile de Gandja, appelant aussi les habitants à dénoncer toute personne suspecte dans la cité.

En revanche, la décision divise les habitants de Misisi. Certains la soutiennent tandis que d’autres regrettent la paralysie des activités pendant la soirée. D’après ces derniers, ils sont maintenant obligés de fermer leurs boutiques et magasins tôt; Ce qui ne permet pas de bien écouler leurs marchandises.

Misisi est une carrière minière préférée par  plusieurs opérateurs économiques pour  l’écoulement rapide de leurs marchandises.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner