Evasion massive à la prison de Bandundu

Un prisonnier dans l’enceinte de la prison de Lodja le 18/01/2003, lors d’une visite des quelques responsables des agences des Nations unies le 18/1/2003. Ph- Don John

Plusieurs prisonniers, dont le nombre n’est pas encore connu, se sont évadés samedi 23 août de la prison centrale de Bandundu ville. A la base: la mort d’un détenu policier qui a été tabassé par d’autres prisonniers sur ordre d’un magistrat militaire. Et du coup, les détenus mécontents se sont évadés, selon le directeur de la maison de la représentation de la province du Bandundu à Kinshasa, Willy Lumbwe.

«Tôt ce matin, il y a eu des remous à la prison du cinquantenaire de Bandundu, où les détenus ont cassé la porte centrale. Quelques uns d’entre eux se sont enfuis. Il s’agit d’un cas malheureux que nous déplorons», a indiqué Willy Lumbwe.

Le conseil de sécurité provincial se réunissait sur cette affaire samedi soir, sous la direction du gouverneur de province, Jean Kamisendu. «Dans les heures qui suivent, nous saurons le nombre exact d’évadés», a-t-il annoncé.

Vendredi soir, on a amené un détenu, qui est policier. Et ce dernier était mis sous verrous par un magistrat militaire, il semblerait que c’était pour des raisons de harcèlement sexuel, selon la même source.

«Quand on l’a amené là-bas, le magistrat aurait donné l’ordre qu’on puisse le tabasser. Pour le garder en sécurité, selon lui, il l’a amené à la prison hier soir. Malheureusement, on a constaté ce matin que ce prisonnier est mort», a poursuivi Willy Lumbwe.

Le magistrat militaire est aux arrêts, selon le directeur de la maison de la représentation de la province du Bandundu à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires