Nord-Kivu: des bandits armés abattent 3 membres d’une famille à Ngangi

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Les bandits armés sont accusés d’avoir abattu, dans la nuit du vendredi 22 août, trois membres d’une même famille dans la localité Ngangi II, à près de 10 km au Nord de Goma (Nord-Kivu). Selon le chef de groupement Munigi, Mwami Munihiri, c’est aux environs de 24 heures que ces bandits armés ont attaqué la famille du motard Samy Akeni.

Il affirme que les assaillants ont d’abord versé de l’essence sur la porte de la maison et ils ont ensuite mis du feu.

«Le père, la mère et leur fils de trois ans sont sortis vite de la maison, croyant à un incendie. C’est alors que les bandits les ont tous fusillés avant de disparaître dans la nature. Les trois victimes sont mortes sur le champ. Seule leur fillette de huit mois, restée coucher dans la maison, a été sauvée», a témoigné le Mwami Munihiri.

La police locale affirme avoir lancé une enquête pour les retrouver ces bandits.

La société civile du territoire de Nyirangongo estime, pour sa part, que les auteurs de cet acte  qu’elle qualifie d’assassinat seraient des bandits que Samy Akeni aurait dénoncés, quelques jours plus tôt à la police.

Le chef du groupement Munigi plaide pour le renforcement des effectifs de la police dans son entité pour sécuriser la population et ses biens.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner