Le Kasaï-Oriental en alerte face à la maladie inconnue qui sévit en Equateur

Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental a mis en place des mesures préventives contre la maladie inconnue qui sévit dans la province de l’Equateur depuis bientôt un mois. Le gouverneur intérimaire de province, Honoré Mutombo Bamuanya, l’a annoncé samedi 23 août, à l’issue d’une réunion d’urgence qu’il a dirigée à Mbuji-Mayi. Le Kasaï-Oriental borde la province de l’Équateur au Nord.

Parmi ces mesures, le gouvernement provincial a notamment insisté sur l’observance des règles élémentaires d’hygiène.

Il a appelé les populations à se laver les mains à l’eau propre, au savon ou à la cendre avant de manger, ou après avoir été à la toilette. Eviter de manipuler les corps de personnes mortes de maladie suspecte, ne pas consommer la chaire des bêtes mortes dans des circonstances non connues.

Au cours de cette rencontre, Honoré Mutombo Bamuanya, a indiqué que depuis quatre semaines, Boende à l’Equateur est en proie à une maladie non identifiée jusque-là. Elle a déjà fait environ 65 morts. La proximité de la province de l’Equateur avec le Kasaï-Oriental, par la cité de Lomela, impose des mesures préventives pour éviter la propagation de cette maladie.

Les autorités politiques et administratives du Kasaï-Oriental devraient être en alerte et informer correctement la population sur les caractéristiques et les moyens de prévenir la maladie qui se caractérise par des vomissements, fortes fièvres et maux de tête, a recommandé le gouverneur intérimaire.

Dès l’apparition de l’un de ces signes, la population est invitée à se rendre immédiatement au centre de santé le plus proche, a-t-il conseillé.

Les medias et les leaders communautaires devraient sensibiliser la population sur les pratiques de bonne santé. Les bourgmestres de toutes les communes et les maires sont aussi chargés d’informer les habitants de leurs entités respectives sur le danger de cette maladie, et les moyens de la prévenir.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner