Mbandaka réclame une plus forte sensibilisation contre Ebola

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l’Equateur (RDC) .

Des habitants de Mbandaka (Equateur) interrogés dimanche, avant la déclaration officielle de l’épidémie d’Ebola en RDC , réclament une plus forte sensibilisation contre cette maladie. La fièvre hémorragique d’Ebola a déjà fait deux cas avérés à Djera, dans l’Equateur, sur les huit échantillons analysés à l’Institut national de recherche biologique (INRB) à Kinshasa.

«Jusque-là, nous n’avons pas vu les prestataires des soins santé passer dans certaines institutions pour en parler. En tout cas, on n’en parle pas même dans des lieux publics. On n’en a pas entendu parler même sur les radios locales», déclare un habitant de Mbandaka, chef-lieu de l’Equateur.

Des gestes spontanés de prévention sont déjà observés dans cette ville. Certains habitants ne saluent plus par la main et lavent leurs mains à plusieurs reprises dans la journée.

Le médecin inspecteur provincial adjoint de l’Equateur, docteur Franck Boyembi, estime de son côté que la campagne de sensibilisation doit s’inscrire dans une stratégie plus large.

«Sensibiliser ou faire une mobilisation, c’est bien mais […]dans le plan de contingence national qui est élaboré, il y a des activités planifiées avant, pendant et après l’épidémie», a-t-il expliqué.

prend garde, a-t-il prévenu.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner