L’initiative d’une révision de la constitution est une haute trahison, selon la société civile du Katanga

Le livre d’Evariste Boshab “Entre la révision de la Constitution et l’inanition de la nation”, paru aux éditions Larcier/Ph.Droit T.

La société civile du Katanga recommande à la Cour suprême de justice d’inculper pour haute trahison tout initiateur d’une proposition de révision de la constitution. Au cours d’un point de presse organisé mercredi 10 septembre au centre pour handicapés physiques à Kinshasa, le porte-parole de la plate-forme des organisations et associations membres de la concertation nationale pour la bonne gouvernance en RDC, Timothée Mbuya, estime qu’il est du devoir patriotique pour chaque citoyen de défendre et protéger la constitution de la République contre toute forme de sa violation.

La société civile du Katanga exige donc que le président de la République respecte son serment constitutionnel.

«Nous invitons le président de la République à respecter scrupuleusement les termes de l’engagement contenu dans le serment fait à la nation, de respecter la constitution et de ne rien poser comme acte qui aille à son encontre», a déclaré Timothée Mbuya.

Il appelle aussi le chef de l’Etat à «user de ses prérogatives de garant de la constitution et de la préservation des valeurs et acquis démocratiques, en décourageant toute initiative de révision partielle ou totale de la constitution visant à prolonger indéfiniment la durée ou le mandat du président de la République».

Joseph Kabila doit aussi poursuivre pour «haute trahison quiconque proposerait la révision totale ou partielle de la constitution visant les articles 219 et 220», a-t-il recommandé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Goma: l’UNC appelle la population à boycotter la révision constitutionnelle

La Prospérité : « Révision constitutionnelle : débat hypocrite au sein de la MP »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner