Kisangani: début d’évacuation des expulsés de Brazzaville vers leurs milieux d’origine

Une vue de la ville de Kisangani. Photo syfia-photos.info

Le gouvernement de la Province Orientale a débuté, vendredi 12 septembre, l’opération d’évacuation des expulsés de Brazzaville vers leurs milieux d’origine. La première vague d’évacuation a concerné quatre personnes à destination de Bunia, en Ituri et huit pour Isiro. Les autres étaient absents au moment de l’embarquement. Avant de prendre place à bord du bus affrété par le gouvernement provincial, chacun des expulsés a reçu un petit kit d’insertion.

Le gouvernement de la Province Orientale a organisé le point de départ au port fluvial de l’ex-Onatra, où la majorité des expulsés de Brazzaville, estimés à 245, sont regroupés. Ils sont venus, depuis près de trois semaines, du site de Maluku dans la périphérie Est de Kinshasa.

« Ils ont reçu chacun une machette, une houe, une bâche et une enveloppe qui va leur permettre de se nourrir un tant soit peu ou de se chercher un logement. Ceux qui ne sont pas là finiront eux aussi, par partir », a indiqué la ministre provinciale des Affaires sociales et Solidarité, Jeanne Alasha.

Une autre évacuation est attendue prochainement pour d’autres destinations notamment vers Kindu dans la province du Maniema et Buta dans le district du Bas-Uélé.

La ministre a indiqué que les évacuations seront organisées en fonction des horaires des bus et des moyens de transport.

Ces Congolais étaient expulsés, entre mai, juin et juillet derniers, de Brazzaville, à l’issue d’une opération policière dénommée «Mbata ya Bakolo », [gifle des aînés, en français]. Près de 1 50 000 Congolais ont été expulsés de Brazzaville au cours de cette opération, déplorée par la communauté internationale dont la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner