Kinshasa: Jean-Claude Mvuemba «consterné» par la condamnation du député Ewanga

Jean Claude Mvuemba, Président National du MPCR et député national, le 17/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Le Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR) de Jean-Claude Mvuemba se dit consterné par la condamnation du député Jean-Bertrand Ewanga à 12 mois de prison ferme. Dans une déclaration faite samedi 13 septembre à la presse, le MPCR dénonce le mauvais traitement réservé aux députés nationaux qui ne sont plus protégés.

« Les députés nationaux ne sont pas protégés et c’est grave. Et ne soyez pas surpris que le président de l’Assemblée nationale soit lui-même inquiété », a déclaré Jean-Claude Mvuemba.

Pour lui, il y a eu la « politisation du procès Ewanga ».

« M. Ewanga a déjà été condamné politiquement et il y a la main mise des politiques à ce procès et il ne pouvait que s’attendra à ça », a affirmé le président du MPCR.

Il dit regretter que des « éminentes crises soient subordonnées aux politiques et services de renseignements ».

Toutefois, Jean-Claude Mvuemba salue « la bravoure » de Jean-Bertrand Ewanga, député membre de l’Union pour la nation congolaise (UNC).

« Ewanga n’a pas voulu que la dictature marche sur lui. Il a tout refusé et a préféré aller purger ses 12 mois à Makala. Il est parti rencontrer l’archi bishop Kutino, Eugène Diomi Ndangala et tant d’autres combattants qui sont là et qui n’ont pas eu la chance d’être amnistiés », a ajouté l’opposant Mvuemba.

Jean-Bertrand ewanga a été arrêté puis assigné à résidence surveillée par le parquet général de la République au lendemain du meeting de l’opposition politique le 4 août au terrain Sainte Thérèse de N’Djili, à Kinshasa.

Il a été accusé par la Cour suprême de justice, siégeant en tant que Cour de cassation, d’offense au chef d’Etat, aux membres du Parlement et du gouvernement. Condamné le 11 septembre dernier à 12 mois de prison ferme, sa défense a promis de recourir à d’autres instances pour inconstitutionnalité et incompétence.

Le Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR) de Jean-Claude Mvuemba se dit consterné par la condamnation du député Jean-Bertrand Ewanga condamné à 12 mois de prison ferme. Dans une déclaration faite samedi 13 septmebre à la presse, le MPCR dénonce le mauvais traitement réservé aux députés nationaux qui ne sont plus protégés.

« Les députés nationaux ne sont pas protégés et c’est grave. Et ne soyez pas surpris que le président de l’Assemblée nationale soit lui-même inquiété », a déclaré Jean-Claude Mvuemba.

Pour lui, il y a eu la « politisation du procès Ewanga ».

« M. Ewanga a déjà été condamné politiquement et il y a la main mise des politiques à ce procès et il ne pouvait que s’attendra à ça », a affirmé le président du MPCR.

Il dit regretter que des « éminentes crises soient subordonnées aux politiques et services de renseignements ».

Toutefois, Jean-Claude Mvuemba salue « la bravoure » de Jean-Bertrand Ewanga, député membre de l’Union pour la nation congolaise (UNC).

« Ewanga n’a pas voulu que la dictature marche sur lui. Il a tout refusé et a préféré aller purger ses 12 mois à Makala. Il est parti rencontrer l’archibishop Kutino, Eugène Diomi Ndangala et tant d’autres combattants qui sont là et qui n’ont pas eu la chance d’être amnistiés », a ajouté l’opposant Mvuemba.

Jean-Bertrand ewanga a été arrêté puis assigné à résidence  par le parquet général de la République au lendemain du meeting de l’opposition politique le 4 août au terrain Sainte Thérèse de N’Djili, à Kinshasa.

Il a été accusé par la Cour suprême de justice, siégeant en tant que Cour de cassation, d’offense au chef d’Etat, aux membres du Parlement et du gouvernement. Condamné le 11 septembre dernier à 12 mois de prison ferme, sa défense a promis de recourir à d’autres instances pour inconstitutionnalité et incompétence.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)