Katanga : TFM interpellé sur des «cas de harcèlement sexuel» dans son camp Bravo

Des femmes travailleuses de la RDC défilent ce 01/04/2011 à Kinshasa devant la tribune des officiels, lors de la célébration de la journée internationale de travail. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’entreprise minière Tenke Fungurume (TFM) a été interpellée sur des allégations de harcèlements sexuels dont seraient victimes ses employées femmes dans son camp d’hébergement de Bravo, à environ 180 km de Lubumbashi, dans le Katanga. Le chef de service Genre, Famille et Enfant de la cité minière de Fungurume, Marthe Mazimba, appelle cette entreprise à améliorer les conditions de travail de ses employées. Depuis deux jours, des photos et des vidéos compromettantes d’une de ces employées circulent à la cité. Mme Mazimba promet de porter plainte contre TFM.

La responsable du service genre explique que les différents acteurs visibles sur ces documents compromettant ont été identifiés.

«Nous avons échangé. Elle a été identifiée. Même l’endroit a été identifié, noir sur blanc. C’est quelqu’un qui est connu, et il y avait les hommes qui lui parlaient en anglais et en français pendant qu’elle tournait. C’est ce qu’on appelle harcèlement sexuel», a-t-elle affirmé.

Cette affaire n’honore pas les femmes de Fugurume, estime Mme Mazimba.

Elle reconnait cependant que TFM ne s’occupe pas de la vie sociale de ses agents mais estime que l’entreprise devrait construire des maisons individuelles pour ses agents et ne pas les loger dans un camp.

Mme Mazimba s’étonne en outre que TFM ne dise rien face à cette situation.

De son côté, la présidente de la délégation syndicale de TFM, Francoise Kalenga, s’est dit surprise que l’affaire soit sortie du camp Bravo.

Elle indique que l’entreprise dispose d’un numéro vert en cas de harcèlement ou d’abus sexuel. A sa connaissance, personne n’a encore dénoncé pareils cas.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Bas-Congo : la population dénonce davantage les cas de violences sexuelles

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner