Bas-Congo : recrudescence d’accidents mortels de moto

Une moto accidentée abandonnée sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa. Blessés les motards et ses passagers ont étés acheminés à l’hôpital général de Kinshasa, Ph. John Bompengo

La société civile de Songololo, dans le Bas-Congo, déplore l’augmentation des accidents de motos depuis plus d’un mois dans ce territoire à plus de 100 km à l’est de Matadi. La nuit du samedi 20 au dimanche 21 septembre encore, deux personnes sont mortes et deux autres portées disparues après que la moto qui les transportait a basculé dans la rivière Kwilu, à hauteur de la cité de Kwuilu Ngongo. La société civile de Songololo invite les autorités provinciales et nationales à prendre des mesures fortes pour lutter contre ces accidents.

Selon des témoins du dernier accident, un motocycliste revenait du marché de Lufu, en route vers la cité de Mbanza Ngungu, avec trois passagers. La moto qui les transportait a percuté la bordure du pont Kwilu.

Les quatre passagers ont été projetés dans la rivière qui porte le même nom. Deux sont morts et deux autres ont disparu.

Selon les premiers éléments d’enquête, les raisons du drame seraient l’ivresse du conducteur et la surcharge de la moto. La recherche de corps se poursuit.

Le dimanche encore, le corps d’un autre motard complètement écrasé à côté de sa moto désarticulée a été retrouvé à 6 km du pont Mpozo.

Non loin de là, dans un ravin, un corps en décomposition a aussi été retrouvé, à côté d’une moto complètement détruite, indique la police.

Plusieurs cas similaires sont enregistrés tous les jours à travers le Bas-Congo, a fait savoir un responsable de la Société civile de Songololo.

Il appelle l’Etat à agir car la plupart de ces conducteurs de motos sont des mineurs, souvent ivres, qui conduisent au vu et au su des forces de l’ordre.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Bas-Congo: la société civile plaide pour une nouvelle réglementation des taxis-motos

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner