Katanga : des étudiants interpellés après une manifestation contre la révision constitutionnelle

Une vue du centre ville de Lubumbashi

Une dizaine d’étudiants de l’Université de Lubumbashi (Unilu), dans le Katanga, ont été interpellés ce mardi matin après une manifestation contre la révision de la constitution. La veille, ces étudiants avaient marché du Rond-point Carrefour à Lubumbashi, en passant par la route Kasapa et l’avenue Kapele, pour cheminer à la résidence privée du président national de la Scode, Jean Claude Muyambo. Ils tenaient à lui signifier leur soutien après qu’il a exprimé, quelques semaines plus tôt, son opposition à toute révision de la Constitution.

Ces manifestants, des centaines, s’étaient présentés comme étant des étudiants des universités et instituts d’enseignement supérieur de Lubumbashi.

Sur des calicots qu’ils arboraient, on pouvait lire “ Non à la retouche de la constitution”.

Après la marche, quelques étudiants ont été arrêtés et d’autres interpellés sur les cités universitaires par la police de l’université de Lubumbashi.

Les personnes interpellées et qui, par la suite, se sont révélés ne pas être des étudiants de l’université de Lubumbashi, ont été libérées, indique le chargé de communication du recteur de l’Unilu, Christian Nkunda.

Selon sa version, ces personnes ont été interpellées au moment où ils se disputaient le partage de l’argent après la marche.

Le recteur de l’Unilu regrette cependant que durant cette marche, des étudiants arboraient des calicots affirmant “ l’Unilu soutient à 100 % Le bâtonnier Jean Claude Muyambo”.

Pour lui, aucun étudiant n’a le droit d’engager l’Université de Lubumbashi qui est apolitique. Il prévient en outre que certains étudiants risquent d’être renvoyés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : lancement de la 2e phase d’une campagne contre le changement de la constitution

Kinshasa : marche de l’opposition contre la révision de la constitution

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner