Matadi: une cinquantaine de présumés vendeurs et fumeurs de chanvre arrêtés

Un fumeur de Kinshasa le 30/05/2012 à la veille de la journée internationale du tabac. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police nationale a arrêté, jeudi 2 octobre, une cinquantaine de présumés vendeurs et consommateurs de chanvre au cours d’un bouclage organisé au quartier lieutenant Mpaka, dans la commune de Nzanza, à Matadi (Bas-Congo). Le commissaire provincial de la police au Bas-Congo, le général Philémon Patience Mushid Yav, a indiqué que ces arrestations font partie de l’opération dénommée «Lutte contre le banditisme urbain à Matadi».

Le chef de la police du Bas-Congo a sollicité l’implication de la population pour la réussite de cette opération qui, selon lui, va s’étendre sur toute la province.
«La consommation de chanvre par les jeunes est devenue monnaie courante. Nous sommes dans la commune de Nzanza, où la vente du chanvre semble être officialiséeAprès cette consommation, les jeunes drogués attaquent tout le monde vers les heures avancées de la nuit », a dénoncé le général Philémon Patience Mushid Yav.
La mairie de Matadi a lancé cette opération après avoir recensé tous les points de vente de ces produits qui, selon les autorités matadiennes, incitent les jeunes à commettre des actes de vandalisme dans la ville.

 En juillet dernier, le commandant de la police de Matadi (Bas-Congo), Joachim Nkindu Za Nsi, avait invité la population de cette ville à collaborer avec ses éléments pour la lutte contre le phénomène Kuluna.

Pour le commissaire supérieur Joachin Nkindu Za Nsi, seule la collaboration entre la police et la population peut contribuer à mettre définitivement un terme à la persistance du banditisme urbain.
Il avait promis d’être « chaque fois en contact avec la société civile pour la gestion de “Matadi”.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner