Kinshasa : début timide du recouvrement forcé de la vignette 2013

Campagne de vente des vignettes par la direction générale des recettes de Kinshasa( DGRK) le 7/08/2012 . Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’opération de recouvrement forcé de la vignette automobile pour l’exercice 2013 a débuté lundi 13 octobre à Kinshasa. Mais sur les grandes artères de la ville de Kinshasa, les agents de la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK), chargés de faire le contrôle, sont peu visibles.

Notre reporter qui s’est notamment rendu à Kintambo Magasin, à la Place du 30 juin, à Bandal Moulaert, à la Place Victoire, à Funa et à Baramoto, a constaté que les automobilistes circulaient librement sans être particulièrement contrôlés.

Des agents positionnés à la Place du 30 juin et à l’entrée du port Baramoto ont confié que la DGRK déployait encore du matériel nécessaire pour ce contrôle.

« Il va falloir avoir du matériel permettant d’immobiliser ces véhicules », confirme Adelard Matombe, directeur général adjoint de la DGRK, promettant un déploiement progressif de ses agents.

Cette opération de recouvrement forcé de la vignette qui va s’étendre jusqu’au mois de décembre a été précédée d’une campagne de sensibilisation d’une semaine.

Le prix de cette vignette varie selon la puissance du moteur du véhicule. Le prix minimum est de 45 000 francs congolais (50 dollars américains).​

Ceux qui achètent cette vignette à partir de ce lundi sont soumis à une pénalité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner