Ituri : la police disperse une manifestation contre Kibali Gold à Aru

La police disperse les manifestants le 1/9/2011 à Kinshasa, lors d’une marche des opposants. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des policiers ont tiré des coups de feu en l’air, lundi 20 octobre à Aru (Ituri), pour disperser une manifestation contre Kibali Gold, qui exploite de l’or dans cette cité. Les manifestants, essentiellement des jeunes, accusent cette entreprise minière d’avoir causé la dégradation de plusieurs infrastructures sans les réhabiliter. Des sources de la société civile affirment que dix manifestants ont été interpellés et trois autres blessés par des balles perdues

Selon la société civile locale, ces jeunes reprochent notamment à Kibali Gold d’avoir endommagé les ponts Aru, Onyi et Tshiyo, sur l’axe routier Aru-Durba, avec ses camions poids lourds.

Le passage régulier des mêmes camions devant l’Institut supérieur d’études agronomiques aurait créé des fissures sur les murs de cette institution d’enseignement supérieur.

A en croire les manifestants, Kibali Gold avait promis de réparer ces dommages sans jamais le faire.

Les jeunes qui ont manifesté évoquent également des cas d’accidents de circulation causés par de nombreux véhicules de Kibali Gold. Les victimes n’auraient jamais obtenu réparation.

Radio Okapi n’a pas réussi à interroger les responsables de Kibali Gold à ce sujet.

A la suite de la tension suscitée par la manifestation des jeunes, les écoles et les marchés sont restés fermés Aru lundi matin.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Province Orientale: accalmie à Abimva après tension entre policiers et orpailleurs

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner