RDC: la Ceni forme ses cadres sur les procédures d'affichage des listes provisoires

Des agents de la Ceni assistant à l’incinération des matériels et des documents déclarés inutilisables le 7/10/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) forme ses secrétaires exécutifs provinciaux, ses gestionnaires des pools, ses cadres de différents cabinets et ses directeurs au secrétariat exécutif national sur les procédures d’affichage des listes provisoires des électeurs.

Prévue du 20 au 22 octobre à Kinshasa, cette formation permettra aux participants d’harmoniser les aspects pédagogiques, de valider les procédures d’affichage et la production de la note du préposé commis à cette tâche.
A l’ouverture de ce forum, le secrétaire exécutif national de la Ceni, Flavien Misoni, a indiqué que l’opération de collecte des données électorales a déjà débuté dans toutes les provinces du pays et elle arrivera à terme dans le meilleur délai.
«C’est pour passer à la deuxième phase de l’opération de fiabilisation du fichier électoral, consistant à imprimer et afficher des listes provisoires des électeurs en vue de leur consultation par des électeurs enrôlés en 2010 et 2011», a souligné Me Flavien Misoni.
Il a reconnu que la Ceni doit faire preuve d’abnégation pour arriver à avoir un fichier électoral fiable avant de procéder à l’audit externe comme prévu dans le calendrier électoral.
Pour sa part, le président de la Ceni, abbé Apollinaire malumalu, a indiqué qu’à l’issue de ces travaux, les conférences provinciales de validation seront organisées en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, aux différents chefs-lieux des provinces.
Le chef de la Ceni a par ailleurs remercié les partenaires pour leur implication et accompagnement dans la réalisation de deux premières opérations du processus électoral en cours (stabilisation des cartographies opérationnelles et fiabilisation du fichier électoral).
En février dernier, la Ceni avait formé ses secrétaires exécutifs provinciaux et ses cartographes afin de «parfaire le processus électoral en RDC». Cette formation a permis aux participants d’apprendre les méthodes pour fiabiliser les fichiers électoraux, stabiliser la cartographie des sites de vote et maitriser les outils permettant de prévenir et de gérer les conflits électoraux.
L’objectif de cette formation, selon la Ceni, était de rapprocher les sites de vote de la population et de réduire le nombre de noms omis sur les listes électorales.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner