Katanga: les creuseurs s'opposent à la baisse du prix de cassitérite à Manono

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Une centaine de creuseurs artisanaux s’opposent à la baisse du prix de la cassitérite, à Manono (Katanga). Les responsables des comptoirs d’achat décident de vendre un kilo de ce minerai à 5 dollars américains au lieu de 6 dollars comme d’habitude.​

Fâchés, les creuseurs artisanaux ont tenté de rejoindre le quartier commercial de Manono, scandant des cris pour exiger la fermeture de ces comptoirs.
La police nationale est intervenue en tirant des coups de balles en l’air pour les disperser.
Les marchés et autres boutiques de Manono sont restés fermés. Les opérateurs économiques de la contrée craignent les pillages surtout que les manifestants sont situés à quelques mètres du quartier commercial.
Il y a deux jours le responsable des organisations des creuseurs et les tenanciers de comptoirs s’étaient retrouvés autour de l’administrateur de territoire de Manono sans trouver un compromis sur la question.
Chaque partie a décidé de camper sur  sa position.
L’administrateur du territoire de Manono a mis en place une cellule de crise pour étudier les revendications des  creuseurs.
Il y a près de deux semaines le prix du kilo de cassitérite avait également baissé de 5 000 francs congolais (5, 42 dollars américains) à 2 500 francs congolais (2, 71 dollars américains), soit de 50% dans la cité de Mitwaba, à près de 450 km de Lubumbashi (Katanga). Cette baisse est due à la situation du cour de la cassitérite sur le marché mondial
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner