Pluie torentielle: le ministre des Affaires humanitaires attendu à Kahele

Des enfants mouillés par la pluie sur le chemin de l’école le 28/10/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre des Affaires humanitaires est attendu ce mardi 28 octobre au Sud-Kivu pour se render compte de dégâts causés  par la pluie dans le territoire de Kalehe, qui a fait samedi une centaine de morts. Une délégation du conseil provincial de gestion des catastrophes, conduite par le gouverneur de province Marcellin Cishambo, n’a pas pu arriver lundi sur les lieux  de la catastrophe; la route et le pont Luzira étant coupés.

Nous attendons également le ministre national des Affaires sociales et humanitaires. Alors, nous le reprendrons par le même bateau pour qu’il aille voir les dégâts” causes par la pluie à Kalehe, a annoncé le gouverneur Cishambo.

Il a par ailleurs témoigné sur les difficultés à joindre Kalehe par route, expliquant que sa délégation était bloquée à Nyambasha, “où il y a des pierres qui vont parfois jusqu’à 300 Kilos” sur la route.

Nous avons dû retourner à pied jusqu’à l’obstacle suivant, le pont Luzira complètement démoli et où on ne pouvait plus passer par véhicule. Nous avons dû prendre un petit pont en bois et nous nous sommes arrêtés à Rambira où de nouveau il y a eu un débordement“,a-t-il poursuivi.

La délégation du gouvernement provincial n’a pas “continuer avec le véhicule jusque-là où il y a eu les vrais dégâts à Nyamukubi  à Sunzu“. Selon des sources de la société civile de Kalehe, plus au moins 50 corps ont été retrouvés dans les localités de Bushushu, Rambira, Nyambasha, et Nyamukubi du groupement Mbinga-Nord.

Lire aussi: Pluies torrentielles à Kalehe: les opérations de recherche se poursuivent

Les opérations de recherche des corps enfouis dans les décombres après les pluies torrentielles se sont poursuivies lundi notamment à Rambira. Le président de la société civile de Kalehe parle de mille personnes venues des localités de Nyamukubi, Bushushu, Muhongoza, Kanjuki, Lushebere et de la cité de Nyabibwe, pour retrouver leurs proches.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner