Sud-Kivu: plus de 100 disparus après la pluie de Kalehe, selon les autorités

Un groupe des jeunes Kinois tente de récupérer un pont artisanal détruit par la pluie sur la rivière Basoko entre la commune de Bandalungwa et le quartier GB à Gombe, ce 03/04/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Environ 100 personnes sont portées disparues et plus de 700 maisons ont été détruites à la suite des pluies qui se sont abattues les 24 et 25 octobre derniers dans le groupement de Ndinga, en territoire de Kalehe (Sud-Kivu). Le gouverneur du Sud-kivu, Marcellin Chisambo, a donné ce bilan, jeudi 30 octobre, après une deuxième visite d’évaluation des dégâts des pluies dans cette contrée.

«Nous avons des maisons démolies à Nyambassa, Luzira, Tshiofi et Nyamukubi. On est à 134 disparus maintenant. Il y a trois ponts coupés qu’il faut réhabiliter. La gestion des catastrophes se fait de manière professionnelle par les autorités provinciales et celles venues de Kinshasa», a-t-il indiqué.
Marcellin Chisambo affirme que le gouvernement provincial a remis, mercredi, certaines biens aux sinistrés de la localité de Tshiofi et il promet de visiter ceux de Nyambira.
A l’occasion, le gouverneur du Sud-Kivu a appelé ses administrés à faire preuve de solidarité vis-à-vis des victimes de Kalehe :
«On devrait avoir, dans chaque village de la province, un petit comité SOS Kalehe .C’est comme ça que ça se passe partout. On ne devrait pas hésiter ».
Il a par ailleurs remercié l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe qui, selon lui, a apporté une enveloppe pour les sinistrés de Kalehe et il invite d’autres partis politiques à emboiter ce pas.
Le président de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) à Kalehe, Bahati Sanvura, a réclame, il y a 48 heures, la réhabilitation rapide des ponts emportés par les dernières pluies qui se sont abattues dans ce territoire du Sud-Kivu.
Bahati Sanvura soutient que l’effondrement des trois ponts va compliquer le commerce entre les deux Kivu et redoute une hausse des prix des denrées.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner