Les parlementaires de la CIRGL préoccupés par les violations des droits l'homme dans la région

Les participants au VIIè sommet extraordinairedes chefs d’Etat de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) à Kampala (Jeudi 5 septembre 2013)

Le Forum des parlements des pays membres de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) se dit préoccupé par l’ampleur des violations des droits de l’homme et des violences sexuelles dans la région. Le président de l’Assemblée nationale du Burundi et président en exercice de ce forum, Pie Ntavyohanyuma, a exprimé son indignation, jeudi 30 octobre, à Kinshasa.

Il s’exprimait à l’occasion du 14è anniversaire  de la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Le secrétaire exécutif du Forum des parlements de la CIRGL, Prosper Higiro, indique que cette organisation «condamne l’ampleur des violations des droits de l’homme en général et des violations sexuelles dans la région des Grands Lacs en particulier».

Lire aussi: CIRGL: Saïd Djinnit appelle à un consensus à Luanda sur la question des FDLR

Le forum dit reconnaître l’importance de la résolution 1325 du Conseil de sécurité pour la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs.

Les parlementaires de la CIRGL s’engagent «par l’action et la diplomatie parlementaires à renforcer les capacités des parlementaires pour qu’ils exercent leur rôle dans l’élimination des violences faites aux femmes et filles pendant les conflits et durant les élections».

La résolution 1325 a été adoptée en octobre 2000. Elle concerne les droits des femmes, la paix et la sécurité. Elle définit les rôles des femmes dans la prévention et le règlement des conflits et la consolidation de la paix.

Selon cette résolution, les femmes doivent  participer comme les hommes, à tous les efforts visant à maintenir et à promouvoir la paix et la sécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner