RDC: près de 2 millions d'enfants soufrent de la malnutrition

KALEMIE. LA BONANA, Enfants sur la plage. Radio Okapi/François-Xavier MYBE

Le ministère de l’Agriculture, Pêche, Élevage et Développement rural a recensé près de 2 millions d’enfants affectés par la malnutrition aiguë et plus de 6 millions autres touchés par le retard de croissance en RDC. Jean-Chrysostome Wahamiti, ministre de l’Agriculture, a livré ces chiffres, lundi 3 novembre, au cours des travaux de la 5e Journée africaine pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, tenue à Kinshasa.

Il a attribué cette situation à la crise sécuritaire qui sévit dans la partie Est de la RDC avec des affrontements à répétition.
«Avec près d’une décennie de conflits armés, la population congolaise s’est retrouvée dans une situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle qui a perduré avec persistance de l’instabilité politique notamment dans l’Est de la RDC», a souligné Jean-Chrysostome Wahamwiti.
Il a lancé l’appel à l’Union africaine (UA) d’aider le gouvernement congolais à pacifier la partie orientale du pays, en proie à des conflits armés et autres crise humanitaires :
«Je demande à la Commission de l’Union africaine d’appuyer les efforts de paix, engagés par notre gouvernement pour un retour définitif à la paix durable sur toute l’étendue de la République».
Selon le ministre de l’Agriculture, cette crise a même perturbé la production agricole dans les provinces, où les populations fuient les affrontements et exactions des groupes armés.
En octobre 2013, la RDC comptait environ six millions cinq cent mille enfants souffrant de malnutrition chronique et un dixième de malnutrition aiguë, selon le Programme alimentaire mondial (Pam).

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner