Sud-Kivu: 1000 déplacés en détresse à Uvira

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

La localité Muhuzi, dans le haut plateau d’Uvira au Sud-Kivu, se vide de sa population depuis quatre jours suite aux affrontements entre des jeunes d’auto-défense populaire et les combattants Maï-Maï du groupe Mahoro. Un groupe de commerçants venus de cette contrée donnent un bilan de deux morts : une femme et un milicien. Ces populations se dirigent vers Kibenga, Kasozo et Kizuka.  

La situation humanitaire de plus de mille déplacés de Muhuzi est préoccupante à Kibenga, Kasozo et Kizuka dans le haut plateau d’Uvira. Selon des sources locales, les déplacés trouvent difficilement de la nourriture. Ils mangent grâce aux modiques contributions des habitants des localités où ils ont trouvé abris.

Certains déplacés dorment sous des tentes construites à l’aide des bâches ou de la paille. Beaucoup d’entre eux étalent leurs nattes à même sur le sol par manque des matelas. A Kibenga, Kasozo et Kizuka, ces déplacés vivent dans des conditions qui les exposent à différentes maladies.

Dans cette entité, la population vit une période des grandes pluies. Les petits enfants sont très exposés. Ils peuvent attraper des maladies, affirment quelques parents.

Le coordonnateur de la société civile de Lemera a aussi déploré la situation humanitaire de ces déplacés. ​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner