Katanga: la Monusco enquête sur des allégations des viols massifs à Kansowe

Une vue aérienne d’un quartier du territoire de Manono, 450 km au Sud Ouest de Kalemie (Katanga/RDC)

Une équipe de la Monusco s’est rendue le weeek-end dernier dans la localité de Kansowe située à 28 Km de Mitwaba-centre (Katanga). L’objectif de cette mission est de vérifier les allégations portant sur les viols massifs de femmes par un commando dépêché sur le lieu pour traquer des miliciens. Officiellement c’est le viol d’une seule femme âgée de 65 ans qui a été confirmé par différentes sources.

D’après plusieurs sources à Mitwaba, les éléments mis en cause sont ceux appartenant au commando spécial de l’Unité de réaction rapide (URR) des FARDC. Ce contingent a été dépêché pour traquer les Maï-Maï Bakata Katanga dans le «Triangle de la mort», une zone constituée des trois territoires: Mitwaba, Pweto et Manono.

Arrivés dans ce village en octobre dernier, ces militaires auraient enfermé les hommes dans leurs maisons avant de violer leurs femmes.

Des sources officielles reconnaissent qu’une seule femme âgée de 65 ans a été violée. Son bourreau lui aurait introduit un tronc d’arbre dans ses parties intimes. Elle a succombé à ses blessures quelques heures après.

Sur place à Kansowe, l’équipe de la Monusco a noté que plusieurs femmes ont eu de la peine à déclarer le viol qu’elles ont subi. D’autres aussi n’ont même pas voulu rencontrer les membres de la délégation par peur de représailles.

Elles indiquent que même après avoir dénoncé ces cas, rien n’est fait et les auteurs courent toujours.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner