Ebola: le gouvernement déclare la fin de l'épidémie en RDC

Le ministre de la Santé publique, Felix Kabange Numbi le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de la Santé publique, Félix Kabange Numbi, a officiellement déclaré la fin de l’épidémie d’Ebola qui a sévi pendant près de trois mois dans le secteur de Djera, en territoire de Boende (Equateur). Il a fait cette annonce, samedi 15 novembre à Kinshasa.

Selon le ministre, aucune nouvelle contamination à ce virus Ebola n’a été enregistrée en RDC depuis au moins 42 jours. La dernière contamination à virus à Ebola a été enregistrée le 4 octobre. La durée d’incubation du virus Ebola est de 21 jours.
Kabange Numbi a toutefois invité la communauté à rester vigilante et à continuer d’observer strictement les mesures préventives d’hygiène contre l’épidémie d’Ebola:
«En ce qui concerne les mesures de prévention et la sensibilisation, je pense que chacun de nous doit donner sa part. Chacun de nous doit sensibiliser là où il est. La presse a naturellement un rôle qui reste très crucial. Chacun de nous, là où il est, devra continuer à sensibiliser à ce que les gens puissent se protéger et prévenir cette maladie».
Le ministre de la Santé a exprimé la volonté du gouvernement de poursuivre les activités de prévention étant donné que la menace continue à peser sur la RDC.
Il a par ailleurs salué l’implication des partenaires nationaux et internationaux dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola. Kabange Numbi a notamment fait allusion à l’OMS, l’Unicef, MSF, à la Monusco, au Pnud, à la Croix-Rouge, au Pam, à l’Union européenne et à l’Usaid.
Les Nations unies s’étaient mobilisées pour lutter contre cette épidémie dans le district de la Tshuapa (Equateur). Outre le pont aérien établi entre Mbandaka et Boende par la Monusco, le Programme alimentaire mondial (PAM) et Aviation sans frontières (ASF), ainsi que les autres agences des Nations unies et d’autres humanitaires avaient apporté des vivres, médicaments et matériels de santé aux malades, aux prestataires de santé et à la population des localités mises en quarantaine dans la zone infectée par la fièvre hémorragique.
A près de trois mois d’épidémie, la RDC a enregistré 66 cas dont 28 ont été probables et 38 confirmés à Ebola souche Zaïre et 17 patients ont été déclarés guéris.
Selon le ministre de la Santé, 1 121 personnes contactées ont été suivies pendant 21 jours chacun et 232 échantillons ont été prélevés et examinés au laboratoire dont 38 se sont révélés positifs.
Sur les 66 cas enregistrés, on a noté 49 décès dont 28 probables et 21 confirmés. La RDC a notifié 8 décès parmi le personnel médical.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (167)
Ebola (68)
FARDC (60)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ceni (25)
Sécurité (24)
Ituri (24)
Kinshasa (22)
Djugu (22)
JED (21)
ADF (21)
Léopards (20)