Sud-Kivu: un FDLR tué dans un accrochage avec les FARDC à Munzanza

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont tué un rebelle des FDLR et récupéré son arme à la suite d’un accrochage survenu avec un groupe de rebelles rwandais, lundi 17 novembre, dans la localité de Munzanza, en territoire de Fizi (Sud-Kivu). Des sources de la région renseignent qu’un militaire a aussi été blessé par balle au terme de ces combats.

Les mêmes sources affirment que l’armée contrôle actuellement la situation et les assaillants se sont repliés dans la forêt de Ngandja, après que les FARDC ont ouvert le feu sur eux.
Selon des témoins, les hostilités ont été déclenchées lorsque ces rebelles rwandais tentaient, après être sortis de la forêt, de traverser la limite entre le Sud-Kivu et le Katanga.
La population locale qui a les a vu en mouvement a alerté les FARDC qui se sont mises à leur poursuite.
Des sources militaires du 1012e régiment, qui contrôle la région, affirment que les dernières attaques des FDLR coalisées aux Maï-Maï remontent au mois d’avril dernier à Misisi, une contrée en proie à des groupes armés.
Au cours de cet accrochage, quatre Maï-Maï Yakutumba avaient été tués et huit autres capturés. Le commandant du 103e secteur opérationnel des FARDC à Fizi, qui avait livré ce bilan, avait indiqué que quatre militaires étaient également morts et six autres blessés au cours des mêmes combats qui ont duré plus de trois heures.

Lire aussi: Sud-Kivu: 4 miliciens et 4 militaires tués dans un accrochage à Misisi

Les militaires blessés avaient été évacués par l’ONG Médecins sans frontière (MSF) vers Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu.

Des sources militaires affirment que ces miliciens Maï-Maï ont toujours eu comme objectif de prendre le contrôle des localités de Kachemba, Misisi et Lulimba pour obliger le gouvernement à négocier avec eux pour une future intégration dans l’armée.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner