Beni: environ 10 acteurs locaux interpellés par l’ANR

La ville de Beni au Nord-Kivu. Radio Okapi/Ph.Martial Papy Mukeba.

Au moins dix opérateurs économiques et notables de la ville et territoire de Beni au Nord-Kivu sont interpellés depuis mercredi 19 novembre par l’Agence nationale de renseignements (ANR) de la ville de Beni au Nord-Kivu. Parmi eux, figure la présidente de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) de Beni, Gertrude Vihumbira. Le motif n’est pas connu officiellement. Ces arrestations en cascade, interprétées comme une chasse à l’homme par plusieurs acteurs locaux, créent une situation de panique dans la ville. Les autorités urbaines se gardent de tout commentaire sur la question.

Outre Mme Gertrude Vihumbira, on retrouve sur la liste des interpellés Didier Paluku Kisaka, ancien maire de la ville de Beni, et cinq autres commerçants de Kasindi et Rwenzori. Ces interpellations ont été faites mercredi par l’ANR, indiquent les sources de la Fecet celles de la société civile locale.

Aux dernières nouvelles, la présidente de la Fec, l’ancien maire de Beni-ville et deux autres commerçants, Kazebere et Jeannine Mambura, auraient déjà été transférés à Kinshasa.

Le directeur adjoint résident de l’ANR/Beni et le Maire, Nyonyi Bwanakawa, se gardent de tout commentaire sur la question.

Relire aussi: Nord-Kivu: Julien Paluku accuse Mbusa Nyamwisi de préparer une nouvelle rebellion

Les opérateurs de la Fec et ceux de la société civile, qui se disent déjà en insécurité suite à ces interpellations, qualifient cette situation de “chasse à l’homme” consécutive aux accusations de complicité avec les groupes rebelles qui insécurisent la région, dans les Ougandais des ADF qui sont accusés de plusieurs atrocités dans la région.  Déjà, un climat de panique s’observe parmi les commerçants et autres notables de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner