Naufrage du bateau M/V Mutambala sur le lac Tanganyika : 26 morts

Un bateau flotte sur la rivière Oubangi en remorquant des barges. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le naufrage du bateau M/V Mutambala la nuit du jeudi 11 à vendredi 12 décembre sur le lac Tanganyika, au large du village Tembwe, entre Moba et Kalemie, dans le Katanga, a fait 26 morts. L’accident est survenu six heures après que l’embarcation a quitté le port de Moba.. Deux autres bateaux, le Raya et l’Okako, envoyés respectivement d’Uvira et de Kalemie ont pu secourir 221 rescapés. Le commissaire maritime de Moba a été arrêté.

Selon les premiers témoignages recueillis auprès de survivants, le bilan pourrait s’alourdir vu le nombre important des passagers qui ont pris place à bord du bateau au départ de Moba. Le nombre total des passagers reste jusqu’à présent inconnu.

C’est aux environs de 22h, le jeudi, que le bateau Mutambala a commencé à couler au large de Tembwe, une localité située à 90 km sur le lac Tanganyika au sud de Kalemie.
Le commissaire de district du Tanganyika, Jean-Félix Ilunga Mpafu, s’est dit choqué par cette catastrophe.

Pour lui, les services maritimes et les armateurs de bateaux, qui se passent des règles élémentaires de la navigation, sont les responsables de ce drame.

«Le commissaire maritime de Moba a gaspillé toute sa carrière. Même sa vie, il va la finir d’abord en prison. L’armateur qui s’est amusé à faire ça, sachez aussi qu’il a des sanctions qui l’attendent», a-t-il prévenu.

De leur côté, les responsables de l’établissement Elmail et Frères, propriétaire du bateau, ont regretté cet accident.

«L’équipage, surtout nos capitaines, je ne sais pas comment ils raisonnent quand ils sont à l’extérieur. Au moment où nous leur tirons chaque fois les oreilles pour respecter les limites d’immersion», a affirmé un des responsables.

Selon lui, la surcharge serait à la base de l’accident.

«Même le mécanicien m’a confirmé qu’ils avaient surchargé le bateau. Je dois déplorer cela! C’est une grande responsabilité puisqu’un accident pareil n’est pas vraiment à souhaiter», a-t-il déploré.

Ce naufrage intervient après celui du bateau Maman Ondja survenu il y a un mois et demi à Uvira, au nord de Kalemie.

Cinq personnes avaient trouvé la mort et onze autres étaient rescapés, en plus des sept membres d’équipage.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kinshasa: des vents violents font couler 7 embarcations sur le fleuve Congo (officiel)

Baraka: 5 militaires tués dans un naufrage

Des militaires facilitent la surcharge des bateaux au port de Lokutu, selon la DGM

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (85)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)