Mambasa: les miliciens Simba se retirent du foyer minier de Muchacha

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Les miliciens du groupe armé Simba conduit par un certain Manu se sont retirés depuis lundi 22 décembre du foyer minier de Muchacha en territoire de Mambasa (Province Orientale). Cette milice avait occupé cette carrière pendant environ deux semaines. L’administrateur du territoire, Alfred Bongwalanga, qui a livré cette information, a déploré de nombreuses exactions commises contre des civils par ces assaillants pendant leur occupation.

Avant de se retirer de ce foyer minier, les assaillants ont collecté de l’argent et de l’or auprès des habitants de Muchacha estimée à environ 10 000 personnes.

L’administrateur du territoire déplore aussi le viol de plus de 30 femmes par ces assaillants, la prise en otage de certains habitants pour le transport de biens pillés ainsi que l’enrôlement forcé de civils dans ce groupe armé.

« Manu et ses hommes se sont retirés en catastrophe à la descente des FARDC. Il a pris tout ce qu’il pouvait prendre. Il a violé. Ces inciviques ont pris des hommes en otage pour porter leurs butins qu’ils ont emporté. Certaines personnes ont été forcées à intégrer ce mouvement », a affirmé Alfred Bongwalanga.

Les autorités militaires des FARDC en Ituri affirment que ces miliciens ont quitté suite à la pression de l’armée. Les militaires s’étaient arrêtés à l’entrée de ce foyer minier pour éviter des combats dans lesquels les civils n’auraient pas été épargnés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner