Naufrage à Isangi: le vice-gouverneur de la Province Orientale annonce une enquête

Une vue des balenières acostés ce 06/09/2010 le long du fleuve Congo à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le vice-gouverneur de la Province Orientale, Pascal Mombi, a annoncé l’ouverture d’une enquête à la suite du naufrage d’une embarcation mardi 23 décembre sur le fleuve Congo à Isangi. Il a promis des sanctions sévères quand les responsabilités seront établies. Le premier bilan fourni après l’accident fait état d’une centaine de disparus.

Selon le vice-gouverneur, « les premiers éléments fournis par les services » indiquent que le naufrage aurait été causé par la surcharge et l’ivresse du conducteur de l’embarcation.

« Aussitôt informés, a expliqué M. Pascal Mombi, nous avons d’abord instruit les services à mener des enquêtes pour rétablir les responsabilités ».

« Les responsabilités seront établies et les coupables seront sévèrement punis », a-t-il promis.

Par ailleurs, le vice-gouverneur de la Province Orientale a fait savoir qu’une équipe du ministère de la Santé et une délégation de la Croix-Rouge ont été dépêchées sur le lieu du drame.

L’équipe de la Croix-Rouge devrait aider à inhumer les victimes du naufrage.

Des sources officielles indiquent que le manifeste faisait état de 39 personnes embarquées dans la baleinière. Elle se serait finalement retrouvée avec plus de 200 passagers. Dont près de la moitié est portée disparue après le naufrage.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner