Ituri : affrontements entre les FARDC et la FRPI à Walendu Bindi

Quelques armes lourdes de Fardc lors du défilé du 30 juin 2010 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des violents combats opposent depuis jeudi 15 janvier dans la matinée les Forces armées de la RDC aux miliciens de la Force de résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI) de Cobra Matata. Les deux protagonistes s’affrontent dans la chefferie des Walendu-Bindi. Les forces loyalistes affirment que ce sont des miliciens qui les ont attaquées. Aucun bilan n’est encore disponible.

Les premiers coups de feu ont retenti dans la périphérie du village d’Aveba aux environs de 7 heures locales, indiquent des sources militaires qui précisent que c’est le commandant du secteur opérationnel des FARDC dans le district, le général David Rugayi, qui venait d’être attaqué avec sa garde rapprochée par des miliciens de la FRPI.
Les combats se sont ensuite intensifiés et ils se sont étendus vers d’autres villages de la chefferie. Il s’agit notamment de Tchekele, de Kaswara et de Bavi, ajoute les mêmes sources. Aucune de deux parties n’a encore donné de bilan jusqu’à présent.
Pendant ce temps, des civils qui se sont déplacés d’Aveba depuis  une semaine, pour se réfugier dans des localités environnantes, fuient en masse avec leurs bagages sur la tête, pour s’éloigner de la zone des combats.
Les habitants de Gety-centre aussi, chef-lieu de la chefferie, à une dizaine des km d’Aveba, quittent massivement la zone pour se réfugier à Bunia.
Les FARDC déclarent contrôler le village d’Aveba. Des casques bleus de la Monusco sont aussi présents dans ce village pour sécuriser les quelques civils qui s’y trouvent encore et leurs biens. Certains témoins affirment que les miliciens sont également visibles à Aveba.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner