RDC : le prix du carburant revu à la baisse

Un pompiste (en bleu rouge), approvisionnant un client en carburant dans une station service à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le gouvernement congolais a décidé de revoir à la baisse le prix des produits pétroliers à la pompe. Dès lundi 26 janvier, le litre d’essence pour la zone Ouest et Sud, coûtera 1440 Fc (1.5$) au lieu de 1525 (1.6$) et le gasoil va se vendre à 1430 Fc au lieu de 1550. Le ministre de l’Economie, Bahati Lukwebo a fait cette annonce vendredi devant la presse.

Il a indique aussi que dans l’Est de la RDC, le prix du litre va revenir à  1500 Fc (1.63 $) pour l’essence et 1480 Fc (1.6$) pour le gasoil. Ces nouveaux prix représentent une baisse d’environ 5%.

D’après Modeste Bahati Lukwebo, cette mesure fait suite à la baisse du baril du pétrole sur le plan mondial.

« Il y a suffisamment de stock et à Kinshasa et à l’intérieur du pays. Lorsque nous appliquons la réduction des prix sur base du tarif d’aujourd’hui, il y a sûrement des produits qui coûtent plus chers. Mais nous sommes en train de voir avec les sociétés pétrolières comment régler ce genre de problèmes qu’on appelle généralement le manque à gagner », a affirmé Modeste Bahati.

Pour ce qui est de transport, a précisé le ministre, le prix devra être réajusté.

« Il a été convenu au niveau de la ville province de Kinshasa que chaque fois qu’il y a variation d’un élément à la pompe qui change jusqu’à 5% en moins ou en plus, il faut qu’une commission se mettre en place pour revoir ou ajuster le prix du transport urbain chez les privés », a-t-il souligné.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner