Kisangani : les forces de l'ordre démantèlent un réseau de présumés assassins

Centre ville de Kisangani

Une équipe mixte police-FARDC a démantelé le week-end dernier un réseau de présumés bandits dans la commune de la Tshopo à Kisangani (Province Orientale). Ces personnes seraient impliquées dans le meurtre à domicile d’un changeur de monnaie et sa femme quelques jours plus tôt.

Cinq jeunes gens tous habitant le quartier Pumuzika font partie de la première vague de personnes arrêtées, indiquent des sources sécuritaires. Selon elles, les effets militaires ont été retrouvés dans la fouille de leurs maisons notamment des armes de guerre, des tenues, des cagoules et des masques, des bottes et des chaussettes couvertes de sang.
Ces indices ont laissé croire que ces personnes seraient auteurs de la mort du cambiste et son épouse tués dans le même quartier, ont indiqué ces sources.
Prise de colère, la population a voulu lyncher ces personnes et brûler leurs maisons mais la police a encadré ces présumés assassins jusqu’au poste de commissariat d’où ils seront transférés devant la justice.
Les habitants du quartier Pumuzika disent attendre que la justice soit dite et que les auteurs des crimes enregistrés dans ce quartier soit condamnés.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner