Mbuji-Mayi: les autorités veulent démanteler les marchés pirates

Une vue des commercants et clients au Marché Municipal de Matete (Kinshasa/RDC), Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental veut démanteler les marchés où des vendeurs opèrent sans que l’Etat n’ait accordé d’autorisation. L’ultimatum pour le début de cette opération a expiré dimanche dernier. La société civile locale estime que si cette décision est mise en œuvre, elle briserait la paix sociale.

Vendredi 23 janvier, le ministre provincial de l’Intérieur du Kasaï-Oriental, Hippolyte Mutombo Mbwebwe, a réuni ses collaborateurs pour les dernières directives sur cette opération.
Il a cependant instruit le maire de Mbuji-Mayi et les bourgmestres de cinq communes, de commencer à procéder au contrôle de validité de ces marchés. Pour Hippolyte Mutombo Mbwebwe, tout marché qui n’a pas de base juridique devra inéluctablement être fermé pour ne pas encourager le vol dans la ville.
Les acteurs de la société civile du Kasaï-Oriental pensent qu’il faudrait plutôt régulariser l’existence de ces marchés.
«Il faudrait préserver la paix sociale dans la ville. Qu’une commission d’enquête et d’analyse soit constituée, au préalable. Qu’elle travaille à proposer une démarche appropriée à cette situation », a déclaré un responsable de la société civile.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner