Mbuji-Mayi: des policiers dénoncent l'omission de leurs noms sur les listes de paie

Entrainement de la police à Kisangani, décembre 2010.

Des policiers ont manifesté lundi 9 février pour dénoncer l’omission de leurs noms sur les listes de paie, à Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï-Oriental. Devant le bureau du Commissariat provincial de la police nationale au Kasaï-Oriental, ces hommes en uniforme ont également revendiqué les arriérés de salaires de trois mois.

Le commissaire provincial de la police au Kasaï-Oriental, général David Masandi Lutala, a appelé ces policiers à la patience et les a assurés que cette question des salaires est connue de leurs supérieurs à Kinshasa.
Le numéro un de la police du Kasaï-Oriental indique que les salaires des policiers impayés devaient commencer à être versés depuis lundi 9 février.
«Une solution est en passe d’être trouvée. Toutefois, au niveau de la Rawbank, le processus d’ouverture des comptes pour chaque agent n’est pas terminé.Chaque policier concerné va trouver son salaire de trois mois logés dans le compte», a assuré le général David Masandi Lutala.
Cet officier de la police a par ailleurs indiqué que des irrégularités ont descellées sur les listes de paie qui étaient envoyées à la Raw bank. Il y avait des doublons, voir des fictifs.
Le département des ressources humaines a produit des listes affichées aux valves du Commissariat provincial de la police du Kasaïu-Oriental. Ce qui permettra aux commandants des unités de reconnaître les agents concernés. Ces listes reprennent jusque-là environ cinq cents policiers.
Bien avant la grogne de ce lundi, quelques policiers ont adressé une correspondance aux autorités de la province. Ils demandaient leur intervention dans ce dossier.
Le général David Masandi a, par ailleurs, rappelé aux manifestants que la revendication collective, pour les hommes en uniforme, est qualifiée d’indiscipline.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner