Katanga: résurgence du choléra à Ankoro

De gauche à droite, un préposé de MSF Belgique désinfecte un homme transportant son enfant, victime de l’épidémie du choléra ce 25/07/2011 dans un centre médical des prises en charge des malades à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le choléra refait surface dans la localité d’Ankoro, en territoire de Manono (Katanga), avec trois cas dont un décès, après une période d’accalmie observée entre octobre et décembre 2014. Ces cas ont été enregistrés, mardi 10 février, à l’Hôpital général d’Ankoro, où il se pose un problème de prise en charge médicale des malades.

La Croix-rouge locale accuse ces blouses blanches d’avoir abandonné les malades à cause du non paiement de leurs primes.
C’est le partage de la prime locale réalisée sur les recettes de l’hôpital qui divise les médecins et la trentaine d’infirmiers de l’Hôpital général d’Ankoro.
Les volontaires de la Croix-Rouge, arrivés en appui aux malades de cholera, appellent les médecins et infirmiers à aplanir leur discorde.
Un membre de la Croix-Rouge ayant requis l’anonymat dénonce:
«Il y a un petit problème. Les infirmiers ont abandonné l’hôpital et nous nous sommes dits en tant qu’humanitaires, nous devons nous mettre à pied d’œuvre. Les membres de la Croix-Rouge ont placé  des sites de chloration par ci  et par là. Où il y a cette mort-là, on va désinfecter dix ménages ou  quinze ménages. Nous disons qu’en tout cas les gens prennent de l’eau, de l’eau chlorée là il y a du chlore».
L’Hôpital général d’Ankoro compte quatre médecins dont un en congé et un autre est parti poursuivre ses études.
Le médecin directeur ad intérim de l’Hôpital général d’Ankoro, docteur Junior Chimena, confirme la présence du choléra dans cette localité.
Il a cependant rejeté les allégations selon lesquelles il y a discordance entre médecin et Infirmiers sur la prime et affirme plutôt que la prise en charge des malades est assurée  avec le concours des éléments de la Croix-Rouge locale. ​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner