Sud-Kivu : décès d'Annette Shaburwa, ex-inspectrice provinciale principale de l'EPSP

La cérémonie de remise des écoles construites par l’Unicef à Kalemie pour des enfants déplacés/ Photo François-Xavier Mybe/ Radio Okapi

L’ex-inspectrice provinciale principale de l’Enseignement primaire et secondaire et professionnel (EPSP) du Sud-Kivu, Annette Shaburwa, est décédée ce week-end à Goma, a l’âge de 62 ans. Affectée depuis un an au Nord-Kivu, cette dame a servi pendant 32 ans l’inspection de l’EPS, dont 22 au Sud-Kivu. Selon ses proches,  Annette Shaburwa est décédée de suite d’une courte maladie. Son corps devrait être exposé lundi 23 février au cercle sportif de Bukavu pour un dernier hommage, avant son enterrement prévu jeudi prochain.

Née vers les années 1950, Annette Shaburwa a fait ses études primaires et secondaires au lycée Albert Ier à Bukavu, l’actuelle Lycée Wima.

Formée en coupe couture, elle a fait son stage en Europe. Revenue au pays, elle a commencé par travailler comme enseignante au Lycée Wima, avant d’être promue comme préfet dans la même institution.

Quelques temps après, elle a été nommée inspectrice à Bukavu. À Butembo, elle devint responsable adjoint de la région éducationnelle. Puis, elle est désignée inspectrice principale provinciale en Province Orientale. Dix ans après, elle occupera le même poste au Sud-Kivu pendant 22 ans.

Les membres du corps de l’EPSP se disent très bouleversés et choqués par cette perte.

Cubaka Jean Baptiste, inspecteur principal provincial chargé de la formation, témoigne des qualités professionnelles d’Annette Shaburwa. Qualités qui lui ont valu le surnom de «dame de fer» :

«Je suis son collaborateur depuis 1992. C’est une femme de rigueur, ordonnée. Elle aime le travail très bien fait et d’ailleurs beaucoup de gens ne la comprenaient pas à ce sujet. Mais après, on s’adaptait. Elle n’était pas tribaliste. En tout cas, qui que vous soyez, si vous êtes dans l’irrégularité, vous deviez être balayé, peu importe la qualité de votre père ou qui que ce soit ».

Un autre de ces collaborateurs, Lubakare Balthazar, actuelle inspecteur provincial principal du Sud-Kivu, témoigne, de son côté, des efforts que la défunte a déployé pour l’organisation des examens scolaires en 1996, malgré les risques liés à l’arrivée de l’Alliance des Forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) dans la région.

De son vivant, Annette Shaburwa a remportée plusieurs prix qui lui ont été décernés par des organisations locales pour son travail dans la promotion de l’éducation au Sud-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (167)
Ebola (68)
FARDC (60)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ceni (25)
Sécurité (24)
Ituri (24)
Kinshasa (22)
Djugu (22)
JED (21)
ADF (21)
Léopards (20)