Kinshasa: les nouveaux «robots roulage» vont transmettre des images aux forces de sécurité

Robot implanté à la place Kintambo Magasin pour régulariser la circulation routière le 2/03/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les nouveaux robots régulateurs de la circulation routière, dont le déploiement a commencé lundi 1er mars à Kinshasa, sont équipés de caméras vidéo. Ils sont chargés de transmettre, en temps réels, des images au Centre de contrôle et de surveillance routière, inauguré mardi 3 mars 2015 à Kinshasa. Ces images sont aussi destinés à l’usage des forces de sécurité dont la police, l’Agence nationale des renseignements et l’armée (FARDC). Six de ces «robots roulage» sont en service depuis lundi.

Selon la présidente de l’Ong Women’s Technology, Therese Iza Kirongozi, trente robots doivent être installés dans les carrefours névralgiques de Kinshasa.

Chaque robot est muni de quatre caméras et d’un système de transfert de données à la Centrale de contrôle et de surveillance située au Commissariat provincial de la police ville de Kinshasa.

«Le Centre de contrôle va être au bureau du général Kanyama. Et ils vont voir en temps réel ce qui se passe au niveau du rond-point victoire, … au niveau du rond-point Kintambo, et je ne sais pas moi… partout où il y a les robots», a expliqué Mme Iza Kirongozi.

La conceptrice des «robots roulage» espère que ces données permettront de réduire le nombre des crimes au volant.

Selon le commissaire provincial de la police nationale congolaise à Kinshasa, le général Kanyama, entre 2011 et 2014, près de 10 000 cas d’accidents de la route ont été enregistrés.

«9 717 accidents de la route dont 1 276 avec tués et 2 571 avec blessés graves, et 3077 avec blessés légers», a-t-il précisé.

Retombées financières

Selon le schéma fonctionnel des robots, les données collectées seront aussi utilisées par l’Agence nationale des renseignements (ANR), la police et l’armée.​

La mise en service de nouveaux robots intelligents sur les routes de Kinshasa peuvent par ailleurs avoir des implications financières sur le trésor public.

Thérèse Kiza Kirongonzi espère voir cette initiative augmenter les recettes de l’Etat congolais:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Thérèse Izay: «La création du robot roulage prouve que la femme congolaise peut faire de grandes choses»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (63)
Elections (60)
Ebola (58)
RDC (57)
FARDC (53)
élection (46)
Monusco (46)
Beni (40)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Opposition (24)
Vclub (24)
Léopards (20)