Nord-Kivu: 22 militaires condamnés à de lourdes peines pour meurtres, vols et viols

Les FARDC en patrouille dans l’Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

De lourdes peines ont été prononcées contre 22 militaires samedi 7 mars par le tribunal militaire garnison de Goma (Nord-Kivu) siégeant en chambre foraine à Kitshanga. Ils ont été reconnus coupables de meurtre, viol, vol à mains armés, détention illégale d’armes et de munitions de guerre, participation aux mouvements insurrectionnels et arrestations arbitraires. 

Deux militaires ont été condamnés à perpétuité, pour meurtre. Trois autres ont écopé de la peine de mort pour extorsions et vols à mains armées.

Dix-sept autres prévenus ont écopé des peines allant de 7 à 20 ans de prison. Ils sont également condamnés à payer des dommages et intérêts.

Deux autres militaires poursuivis dans la même affaire ont été acquittés, faute de preuves.

Par ailleurs, le tribunal militaire s’est déclaré incompétent pour juger le dossier d’un mineur, accusé de détention illégale d’armes.

Les habitants de Kitshanga, qui ont suivi ces audiences, se sont félicités du travail de la justice. Ils demandent que ces condamnés purgent réellement leurs peines.

Les audiences foraines (hors de palais de justice), qui ont duré 20 jours, ont été organisées avec l’appui du Pnud, de la Monusco et de l’Association du barreau américain (ABA).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner