Le Congolais Antoine Kesia-Mbe va prêter serment comme juge de la CPI

La Chambre de première instance II de la CPI reconnaît Germain Katanga, chef milicien congolais, coupable de crimes de geurre et crime contre l’humanité, le 7 mars 2014 à La Haye. Ph CPI.

Les six juges de la Cour pénale internationale (CPI) récemment élus vont prêter serment ce mardi 10 mars à La Haye. Parmi eux figure le Congolais Antoine Kesia-Mbe Mindua. C’est le premier ressortissant de la RDC à devenir juge de cette cour. Retour sur le parcours de ce spécialiste du droit international diplômé de l’Université de Kinshasa.

Né en 1956, Antoine Kesia-Mbe a obtenu son diplômé en droit privé et pénal à l’Université de Kinshasa en 1982. Il a ensuite été conseiller juridique à la garde civile et au bureau de l’ancien président Mobutu entre 1983 et 1985.

Titulaire d’un doctorat de droit international, il a enseigné cette matière à l’Université de Genève en Suisse entre 1999 et 2001.

Entre 1997 et 2001, il était en charge de la section des poursuites au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) à Arusha.

Antoine Kesia-Mbe a ensuite été ambassadeur extraordinaire plénipotentiaire et représentant permanent de la RDC auprès des Nations Unies et de la Confédération suisse de 2001 à 2006.

Le Congolais a également exercé les fonctions de juge président au Tribunal pénal international de l’ex-Yougoslavie à La Haye. Il a notamment été impliqué dans le procès contre le général bosno-serbe Dragomir Milosevic.

Sa candidature a été présentée à la CPI par les anciens ministres de la Justice Luzolo Bambi et Wivine Mumba.

Avec ses cinq collègues, Antoine Kesia-Mbe prêtera serment ce mardi en ces termes :

« Je déclare solennellement que je remplirai mes devoirs et exercerai mes attributions de juge de la Cour pénale internationale en tout honneur et dévouement, en toute impartialité et en toute conscience, et que je respecterai le caractère confidentiel des enquêtes et des poursuites et le secret des délibérations. »

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC: la VSV salue l’annonce de l’indemnisation des victimes de Thomas Lubanga

Affaire Thomas Lubanga: la CPI décide d’indemniser les victimes

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner