RDC: accalmie après une matinée agitée au camp militaire de Kitona

Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le camp militaire de Kitona dans le territoire de Moanda (Bas-Congo) a connu vendredi 13 mars une agitation à la suite d’un soulèvement des ex-combattants. Selon la société civile locale, ces derniers voulaient protester contre la mort jeudi de leur collègue puni par la hiérarchie militaire locale. Lambert Mende, qui reconnaît l’existence des remous à Kitona, avance un bilan des quatre blessés. Le calme a été rétabli sur place, a-t-il assuré.

Intervenant sur Radio Okapi dans la soirée, Lambert Mende a annoncé le retour au calme au camp militaire de Kitona:

«La situation a Kitona est calme, après une matinée – il est vrai – assez agitée – parce qu’il y a eu un cas d’indiscipline d’un élément en provenance des forces dites «Nyatura», qui a tenté de remobiliser ses collègues de cet ex-groupe armé. Alors que c’est interdit dans les centres de regroupement de se référer à d’anciens groupes armés! Il a fallu que la hiérarchie militaire locale prenne des mesures disciplinaires. Certains ont vécu mal cela.»

Selon lui, il y a eu «quatre blessés légers qui sont en soins. Il n’y a eu aucun mort.»

Ecoutez-le :

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Des coups de feu ont été entendus vendredi matin à la base de Kitona, où des ex-combattants qui attendent leur démobilisation se sont soulevés.

Selon des sources concordantes locales, ils protestaient contre la mort de leur collègue survenu jeudi dans cette base. La victime aurait succombé après avoir reçu des coups de fouet en guise de sanction, sur ordre des officiels de cette base militaire.

Les protestataires, dont le nombre est évalué à 2 000, sont des ex-combattants venus en majorité de l’Est de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner