Bas-Congo : 4 pensionnaires de la prison de Mbanza Ngungu sont morts en une semaine

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Quatre condamnés sont morts en l’espace d’une semaine à la prison centrale de Mbanza Ngungu, cité situé à plus de 215 kilomètres de Matadi dans le Bas-Congo. L’Association pour la défense des prisonniers qui a dénoncé cette situation jeudi 2 avril à Radio Okapi indique que ces décès sont notamment dus à la malnutrition.

Depuis janvier 2015 jusqu’à ce jour, plus de 10 morts ont été enregistrés à la prison de Mbanza Ngungu, a noté le porte-parole de cette association, Roger Mabiala.
Le mois dernier, deux autres condamnés étaient décédés à la prison de Boma et de Tshela, a ajouté la même source.
Les causes de ces décès sont nombreuses d’après la société civile, qui cite notamment :
  • Les mauvaises conditions de détention
  • L’état délabré des prisons du Bas-Congo
  • La surpopulation dans les maisons carcérales
  • L’absence d’une alimentation normale
  • Le manque d’une prise en charge médicale des prisonniers.
Les maladies telles que la gale, les maladies sexuellement transmissible, la tuberculose affectent les détenus dans toutes les maisons carcérales du Bas-Congo, a poursuivi cette association.
Selon cette source, la prison de Mbanza ngungu vient en tête par rapport au nombre de décès des détenus dans le Bas-Congo.
Par ailleurs, neuf corps des prisonniers morts l’année dernière traînent encore à la morgue de Mbanza Ngungu faute des frais d’enterrement, à en croire les mêmes sources.
Les organisations des droits de l’homme du Bas-Congo invitent les autorités  provinciales et nationales de trouver une solution pour mettre fin à cette situation.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner