Malemba Nkulu: 6 blessés graves dans une bagarre entre chrétiens catholiques

Les Chrétiens de la paroisse « Bienheureuse Anuarite» en pleine marche pacifique contre la balkanisation se dirigent vers la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire pour assister à une messe en faveur de la paix dans l’est de la RDC. Radio Okapi/Ph. Aliana Alipanagama

Six personnes ont été grièvement blessées dans des rixes survenues, mardi 31 mars et mercredi 1er avril, entre chrétiens catholiques, à Malemba Nkulu, citée située à 500 Km de Lubumbashi (Katanga). Selon les sources concordantes, des chrétiens fidèles à l’évêque Gaspard Kwanga du diocèse de Manono se sont affrontés au groupe dissident conduit par des laïcs de cette cité.

Ces derniers accusent l’évêque d’avoir commandité la mort d’un abbé tué, il y a 7 mois, par  empoisonnement.

Cette bagarre rangée a éclaté pendant que l’abbé Gaspard Kwanga, accompagné d’une centaine de fidèles, se rendait à une chapelle située à près de 100  mètres de la paroisse de Malemba cité pour célébrer une messe dans le cadre des festivités de pâque.

Cette chapelle est dirigée par les laïcs hostiles à l’évêque de Manono. En route, un autre groupe de fidèles, muni d’armes blanches notamment des bâtons, couteaux et autres, a surgi et a attaqué l’abbé Gaspard Kwanga et son groupe.

L’abbé a été blessé au bras gauche et cinq autres fidèles ont été également grièvement blessés.

La tension est restée vive entre mardi et mercredi derniers à Malemba Nkulu, où  ce groupe dissident est revenu à la charge pour empêcher les fidèles d’accéder dans la grande paroisse de la cité de Malemba Nkulu.

La police est intervenue pour disperser ce groupe.

La chapelle est depuis fermée et gardée par la police jusque ce matin.

Selon les sources policières, plus de dix personnes sont aux arrêts mais la tension reste encore perceptible dans la cité de Malemba Nkulu.

De son côté, l’administrateur du territoire de Malemba Nkulu, Lwamba Pande Moya appelle les chrétiens catholiques au respect de l’ordre public.

Ces accrochages sont survenus une année après ceux qui ont opposé deux groupes des fidèles catholiques de la paroisse Saint Jean de Malemba Nkulu.

Ces chrétiens étaient divisés sur la réouverture de la paroisse après plus de trois ans de fermeture. Les uns s’opposaient à cette réouverture, exigeaient la démission de l’évêque du diocèse de Manono dont dépend le territoire de Malemba Nkulu. Les autres voulaient voir cette paroisse reprendre ses activités.

Au regard des troubles qui s’en étaient suivis, les portes de l’église avaient été fermées sur ordre des autorités territoriales.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (85)
Ceni (85)
RDC (73)
élection (64)
Elections (64)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (38)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)