Nord-Kivu: 8 présumés commanditaires de kidnapping arrêtés à Rutshuru

Julien Paluku Kahongya, gouverneur du Nord-Kivu, octobre 2008. (droits tiers)

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, affirme que huit présumés commanditaires de kidnapping ont été arrêtés mardi sur la route de Nyamilima. Il l’a révélé jeudi 2 avril, au deuxième jour de la série des journées « ville morte » organisée par la société civile dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) pour protester contre les kidnappings.

Julien Paluku indique que la cour militaire opérationnelle va bientôt organiser des audiences foraines à Rutshuru pour juger les 8 personnes arrêtées.
« Ces personnes vont nous permettre de remonter la filière pour comprendre quel est le réseau qui entretient ces kidnappings. Nous pensons que la presse sera mise au parfum de toutes les mesures qui seront prises pour éradiquer ce mal qui semble s’installer dans la  province », explique le gouverneur du Nord-Kivu.
Interrogé sur les kidnappings enregistrés à Rutshuru et qui ont déclenché le mouvement de la société civile, Julien Paluku affirme que cette pratique inquiète les autorités de la province.
« Les kidnappings à Rutshuru, ça nous inquiète au plus haut point. Nous avons lancé nos services sur le terrain pour essayer de renforcer la compréhension par rapport à ces kidnappings qui ont refait surface et que les gens utilisent pour se faire l’argent », souligne-t-il.
Julien Paluku  croit savoir que ces kidnappings sont perpétrés par des Congolais.
Le samedi 28mars, la société civile a annoncé l’organisation des journées ville morte à Rutshuru pour protester contre cette pratique qui prend de l’ampleur au Nord-Kivu.
Le président de la société civile de ce territoire demande que le gouvernement provincial organise un conseil provincial de sécurité à Rutshuru.
Certains acteurs locaux redoutent cependant les conséquences de ces journées ville morte qui paralysent les activités économiques.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner