Kinshasa : des embouteillages perturbent le trafic dans plusieurs artères

Embouteillage sur une avenue au centre-ville de Kinshasa, 2010/Okapi

Des embouteillages sont constatés ces derniers jours dans plusieurs artères des communes de Kalamu, Kasa-Vubu et Limete à Kinshasa. Les usagers et conducteurs des véhicules interrogés vendredi 17 avril indiquent que cette situation est due à la fermeture du boulevard Sendwe à la hauteur de la station Cobil, ainsi que celle de l’avenue victoire devant les installations de la légion nationale d’intervention de la police pour raison des travaux.

En dehors des travaux de réhabilitation des routes sur les artères de ces trois communes, les conducteurs ajoutent que le manque de courtoisie routière est aussi à la base de cette situation.

« Il y a un manque de courtoisie totale entre les chauffeurs qui se bousculent pour se faufiler un chemin. Même les chauffeurs personnels entrent dans la danse. Je crois que c’est plus un problème des chauffeurs que d’embouteillage, parce que ceux qui créent vraiment l’embouteillage c’est le chauffeur », a affirmé un conducteur.

Ces embouteillages deviennent insupportables pour les usagers pendant les heures de pointe. Selon eux, ces moments sont devenues des heures de calvaire pour parcourir une distance de moins d’un kilomètre.

Les énervements s’en suivent et personne n’a plus la tête en place. Les policiers de roulage finissent par disparaitre parce que dépassés par les événements.

Par ailleurs, les usagers déplorent la fermeture des deux routes d’importance capitale dans la zone charnière dont Sendwe et Victoire au même moment, alors que les routes secondaires posent problème.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner