RDC-Elections : le parti de Pius Muabilu fustige les préalables posés par l'opposition

La campagne électorale à Kinshasa par les candidats aux élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Congrès national congolais (CNC), un parti membre de la Majorité présidentielle (MP) a reçu avec « amertume et consternation » la déclaration de l’opposition congolaise qui pose des préalables pour participer aux élections locales, municipales et provinciales. Dans un point de presse animé mardi 21 avril à Kinshasa, le parti du député national Puis Muabilu qualifie ce comportement de «gravissime, d’anticonstitutionnel et d’anti-démocratique».

«Le refus d’aller aux élections n’est pas en soi anticonstitutionnel. Si l’opposition ne veut pas aller aux élections, c’est leur droit. Ça ne sera pas la première fois que des partis politiques, qu’un parti politique, qu’un regroupement politique refuse de participer à une échéance électorale», a affirmé Puis Muabilu.

Dans une déclaration publiée lundi 20 avril à Kinshasa, l’opposition a posé des préalables pour participer aux élections provinciales, municipales et locales. Elle voudrait que la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) bénéficie de la totalité des fonds pour l’organisation des élections. Elle pose aussi le problème de découpage territorial et exige une enquête internationale et indépendante sur l’affaire fosse commune de Maluku avec exhumation des corps et prise d’ADN.

(Re) lire aussi: RDC : l’opposition conditionne sa participation aux élections provinciales

Pour le parti de Puis Muabilu, il n’est pas question de laisser un acteur politique de la majorité tout comme de l’opposition, moins encore membre de la société civile violer la constitution en s’en prenant à l’indépendance de la Ceni.

«Là où nous ne sommes pas d’accord, c’est l’instrumentalisation des gens contre le principe arrêté dans notre loi des lois. Demander que la Ceni puisse discuter avec un groupe de personnes, fussent-il, des dirigeants de partis politiques, c’est anticonstitutionnel», a estimé le président de CNC.

Puis Muabilu a martelé que le calendrier électoral «est une prérogative exclusive de la Ceni».

«Le CNC rappelle aux uns et aux autres que le respect de la constitution s’impose à tous, aussi bien à la majorité tout comme à l’opposition ainsi qu’à la société civile», a-t-il conclu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (119)
Ebola (54)
Ceni (47)
FARDC (47)
Beni (37)
Kinshasa (37)
Caf (28)
Monusco (27)
Vclub (26)
UDPS (26)
Mazembe (25)
Linafoot (25)
Santé (22)
Yumbi (21)
Sécurité (19)