Katanga: 300 militaires déployés à Nyunzu pour lutter contre l'insécurité

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement congolais a déployé, samedi 23 mai, trois cents éléments de la force spéciale des Forces armées de la RDC (FARDC) dans le territoire de Nyunzu, situé à 190 km à l’Ouest de Kalemie (Katanga) où des conflits intercommunautaires opposent les pygmées aux bantous.

Le commandant du secteur opérationnel du Nord du Katanga, le général Abdallah Nyembo, a indiqué que ces militaires ont reçu la mission de stabiliser cette contrée en proie aux affrontements récurrents entre les deux communautés.
Le commandement militaire planifie déjà des patrouilles conjointes avec la Monusco dans la zone pour mettre fin à l’insécurité dans cette partie du Katanga. Le ministre provincial de l’Intérieur du Katanga, Juvénal Kitungwa avait annoncé, il y a cinq jours, la volonté du gouvernement de renforcer les effectifs de l’armée et de la police pour restaurer la paix entre bantous et pygmées, en territoire de Nyunzu.

A (re) Lire: Nord-Katanga : plus de 200 morts dans le conflit entre pygmées et bantous

Juvénal Kitungwa avait également affirmé la volonté du gouvernement provincial du Katanga d’entamer le processus de réconciliation et de cohabitation pacifique entre ces deux peuples.

Environ 113 localités ont été incendiées, 200 personnes tuées et une soixantaine de femmes violées depuis janvier dernier à la suite des conflits entre pygmées et bantous dans le territoire de Nyunzu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner