Les performances économiques de la RDC profitent à la population, selon Matata Ponyo

Matata Ponyo Mapon, Premier ministre de la RDC le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Premier ministre de la RDC, Augustin Matata Ponyo, a salué mercredi “l’impact des performances économiques sur la population congolaise”. Il s’exprimait à l’assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) qui se tient à Abidjan en Côte d’Ivoire du 25 au 29 mai.

Pour Matata Ponyo, la croissance dont on parle en RDC «est effectivement inclusive».

« C’est une croissance qui profite à la population. En résumé, la croissance économique de la RDC profite à la population, même si, et là, je suis d’accord avec vous, il y a encore beaucoup à faire », a reconnu le Premier ministre congolais.

Dans la liste d’impacts visibles, Matata Ponyo, a notamment évoqué la baisse du taux de chômage, de la mortalité infantile et l’amélioration du taux d’indice de développement humain.

« Lorsque le taux de chômage baisse. Il passe de 60 à 40 %, qu’est-ce que cela veut dire ? Ça veut dire qu’il y a une bonne partie de la population active qui a trouvé de l’emploi », a-t-il soutenu.

Il a noté que les Nations unies ont confirmé que l’indice de pauvreté a chuté de 10 points en RDC.

« Lorsque les indices du développement humain produits par les Nations unies disent que le taux de mortalité infantile a sensiblement diminué dans notre pays, que le nombre d’enfants qui vont à l’école, qui ne l’étaient pas avant, dépasse les 3 millions d’enfants, tout ceci c’est sur la population », a argué Matata Ponyo.

Il a ajouté que le Gouvernement de la RDC s’est également lancé dans un programme ambitieux de construction de mille écoles par an, de mille centres de santé par an, de trois cents hôpitaux.

La 50e édition des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) et les 41e Assemblées de son Guichet concessionnel, le Fonds africain de développement (FAD), se déroulent sous le thème « L’Afrique et le nouveau paysage mondial ».

Prennent part à ces rencontres annuelles, durant lesquelles sont actées des décisions capitales pour le Groupe, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des 54 pays membres régionaux et 24 pays membres non régionaux du Groupe de la BAD. Elles accueillent également plus de 2 500 délégués représentant  des institutions financières multilatérales, des agences de développement, le secteur privé, des organisations non gouvernementales, la société civile et les médias.

Ces Assemblées annuelles commémoreront les 50 années de la contribution de la Banque au développement de l’Afrique et un nouveau président du Groupe de la BAD sera élu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)