Shabunda : journée «ville morte» pour protester contre l’insécurité à Bamuguba

Carte de Shabunda au Sud Kivu

La société civile a organisé mercredi 27 mai une journée « ville morte » à Shabunda-centre, à 350 Km au Sud-Ouest de Bukavu (Sud- Kivu) pour protester contre  l’insécurité dans le groupement de Bamuguba-Nord. Les organisateurs ont indiqué qu’à travers cette activité, ils compatissent aussi aux atrocités dont sont victimes ses habitants suite aux affrontements entre Raïa Mutomboki et les FARDC depuis deux semaines.

L’appel à la journée «ville morte» a été respecté. Tous les marchés, boutiques et écoles sont restés fermés toute la journée de mercredi dans la ville de Shabunda.

Les services de l’Etat, affirment des sources locales,  n’ont pas également ouvert leurs portes.

Le trafic routier dans la ville a tourné au ralenti, ajoutent ces sources.

Selon le président de la société civile de Shabunda, Me Joseph Mbeseni, plusieurs villages de ce groupement sont vidés de leurs habitants. Ils fuient les combats entre l’armée et les miliciens Raïa Mutomboki.

Cette situation d’insécurité est confirmée par l’administrateur ad intérim du territoire de Shabunda, Kasambayi Bin Saleh.

Il appelle le gouvernement central à s’investir pour le retour d’une paix durable dans le groupement Bamuguba Nord.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner